NICOLAS GRANDCLAUDE - IN EXTREMIS

im15

Après de nombreuses années d'expérience, Nicolas Grandclaude a décidé de "retourner au pays" pour vivre la passion qui l'habite depuis tout petit. Ce "fils du pays" entend bien travailler avec des producteurs locaux mais surtout proposer une cuisine d'émotion riche de ses 20ans de métier.

Présentation

Parti à 18 ans de ses "Vosges natales", Nicolas parcourt la France et la Suisse pendant plus de 10 ans. Il fait ses armes à Brive-la-Gaillarde, à Cannes (Le Martinez), en passant par Lyon (Restaurant Nicolas Le Bec) ou encore à Crans-Montana (l'Hostellerie du pas de l'Ours), avant de lancer son premier établissement, en 2008. "Atelier Nicolas Grandclaude" à Marnans en Isère et très vite repéré par de nombreux guides gastronomiques.
En 2013, Nicolas retourne dans l'Est de la France pour ouvrir un nouveau restaurant. Dans l'impossibilité de trouver la perle qu'il cherche, il est sur le point d'accepter une place de second à Nancy quand sa bonne étoile le rattrape.
Il trouve le local durant l'été 2015, la veille de démarrer d'où le nom : "In Extremis". Dans ce petit cocon de 19 couverts situé au coeur de la vieille ville d'Epinal, on retrouvera une gastronomie sans artifices et gourmande.

Portrait Chinois

Si vous étiez un vin, un cépage, vous seriez :
Viré-Clessé ”Quintaine” Domaine Guillemot-Michel en 2010, car ça a été mon coup de cœur lors de ma dernière dégustation. C’est un vin blanc de Bourgogne d’une grande gourmandise, soutenu par beaucoup de fraîcheur. Il présente une très belle finale vive et saline.

Produit de la mer, de la terre ou de la montagne : lequel vous vient à l’esprit ?
La mirabelle de Lorraine, fruit d’été, sucré et plein de vitamines. C’est l’or du verger; elle évoque des souvenirs d’enfance, la cueillette dans le verger familial.

Plutôt sucré ou salé ? Quel plat préférez-vous ?
Sans hésitation, salé… Une côte de bœuf épaisse au barbecue entre copains simplement grillée au feu de bois et saupoudrée de poivre du moulin et de fleur de sel. Rien de plus pour les connaisseurs et amateurs de bonnes chair.

Si vous étiez un plat typique, lequel seriez-vous ?
Le couscous, pour ces épices venues d’ailleurs. Un plat unique de convivialité à partager en famille.

Quel instrument de cuisine vous est indispensable ?
Le Bamix, toujours à porter de main pour des utilisations multiples. Pratique, maniable, facile à nettoyer, puissant, petit et peu encombrant.

Quelle est la plus belle saison selon vous ?
Le printemps, saison du renouveau de la nature.

Quelle musique – ou style de musique – écoutez-vous le plus souvent ?
La variété française à la radio lors de la mise en place en cuisine.

Vos derniers coups de cœur de lecture ?
"L’amour dure 3 ans" de Frédéric Beigbeder, pour son franc-parler et "Deuil de Miel" de Franck Thilliez. Je suis resté sidéré par l’intrigue ; il m’a tenu en haleine jusqu’à la fin.

Si vous étiez une ville, une capitale ou un village, vous seriez ?
Crans-Montana en Suisse, une station de sport d’hiver aux paysages grandioses... mes débuts, mes amis

Selon vous, le plus important dans l’éducation des savoir-faire et des goûts, c’est :
Transmettre et partager en toute simplicité.

Carte & Menu

Gaspa Show’time, soupe froide de légumes verts au gingembre. Saumon de Norvège façon « gravelax » crème acidulée au kumbawa.

Rouget barbet et Lomo séché, pulpe de coco blanc. Fraîcheur de févettes, féta de brebis et tomates confites

Blanc manger à la graine de vanille, petits fruits rouges de saison, velours à la verveine odorante, tuile croustillante au cacao amer.

Prix moyen 47 €

Jours & horaires d’ouverture

Fermeture hebdomadaire :dimanche soir, lundi et mardi

Fermeture annuelle :

Hébergement

Contact

Restaurant In Extremis par Nicolas Grandclaude
7 Place de l'Atre
88000 Epinal

Contact :
Téléphone : 03 29 35 46 41/ 06 82 41 26 33

Mail : nicolas.grandclaude@hotmail.fr


Site Internet : http://www.restaurant-inextremis.com




Devenir fan de la page officielle de cet établissement